épuration

n.f.

Élimination des impuretés d’une eau chargée ou polluée, soit par filtration et stérilisation (eaux potables), soit, pour les eaux vannes et eaux usées, par digestion microbienne des matières organiques, avant de pouvoir les rejeter dans l’environnement ou les cours d’eau sans risque de pollution.

- Épuration autonome : système indépendant d’épuration qui traite les eaux et effluents d'un bâtiment isolé.

- Station d’épuration : installation de traitement des eaux collectées par les égouts, ou équipement spécifique de traitement des eaux rejetées par un site industriel. L’épuration comporte un prétraitement physique : dégrillage, dessablement, décantation des matières flottantes ; puis une épuration-filtrage biologique, avec un brassage d’aération dont l’action bactérienne dégrade les matières organiques ; enfin, un digesteur anaérobie assure le traitement des boues, avant leur épandage ou l'utilisation comme engrais.

Dans la version premium :

  • 69% de cette définition reste à découvrir
  • 1 illustration
  • Cinq traductions Français/Anglais

Pour voir toutes les définitions et leurs illustrations
Accédez à la VERSION PREMIUM
pour seulement 2,95 € par mois !

  • Plus de 17 000 définitions complètes, tous secteurs
    (la version abrégée propose 5 000 définitions abrégées)
  • Près de 4 000 illustrations
  • La traduction en anglais de plus de 10 000 termes
  • Les renvois aux normes et aux DTU
  • La consultation sur smartphones et tablettes
  • L’historique de vos recherches
S'abonner